Expositions - Performances - Éditions

pianobi - Rome
Exposition
POST OPERAM

Exposition du 28 novembre au 20 décembre 2022
Vernissage lundi 28 novembre 17h-21h

Exposition organisée par Isabella Vitale et les étudiants de l'Académie des Beaux-Arts et de l'Université La Sapienza de Rome.

pianobi accueille et présente les œuvres inédites des artistes Eleonora Cerri Pecorella, Pierre Gaignard, Luca Greci, Lulù Nuti, Cristiana Pacchiarotti, Julien Prévieux créées en parallèle de l'exposition Ante Operam - pianobi outdoor project #1 qui a eu lieu de juin à septembre 2022 au Palazzo Marescalchi Belli, en collaboration avec Fontana più stella house de Flaminia Bonifaci et l’atelier de lithographie Bulla et avec le soutien de l'Institut français, de la Fondazione Nuovi Mecenati, de l'Académie des Beaux-Arts de Rome et de l'Université La Sapienza. A cette occasion, il sera possible de découvrir les recherches menées par chaque artiste pour la création de ces œuvres in situ, à travers des œuvres inédites, des vidéos, des extraits audio, photos et des éditions de livres.

Exposition du 28 novembre au 20 décembre 2022

Centre Pompidou - Metz
Exposition
Les portes du possible

Exposition du 5 novembre 2022 au 10 avril 2023
 
« La science-fiction, c’est l’art du possible » déclarait l’écrivain américain Ray Bradbury. Sous couvert d’anticipation, elle nous parle du présent. Elle est un laboratoire d’hypothèses qui manipulent et extrapolent les normes et dogmes répressifs du monde actuel, ses ambitions, ses affres sociales, ses chances et ses périls.

Rassemblant plus de 200 oeuvres de la fin des années 1960 à nos jours, l’exposition propose aux visiteurs une immersion dans la SF sur 2300 m². Elle cherche avec les artistes plasticiens, les écrivains, mais aussi les architectes et les cinéastes, à mettre en lumière des liens entre les univers imaginés et notre réalité. En s’appuyant sur les revendications actuelles en faveur d’utopies pour le XXIe siècle, elle vise à susciter des débats, de l’inspiration et une forme d’espoir.

Commissaires d'exposition : Alexandra Müller

Exposition du 5 novembre 2022 au 10 avril 2023

La Cinémathèque française
Exposition
Top Secret

Exposition du 21 octobre 2022 au 21 mai 2023

L’exposition Top Secret explore les relations imbriquées entre espionnage et cinéma, rendant compte de l’étendue et de la vitalité d’un sujet qui se déploie autant dans une histoire que dans une géographie mondiale. L’épicentre des intrigues d’espionnage ne cesse d’être déplacé et reconfiguré, des villes divisées d’Europe au Moyen-Orient, mettant aujourd’hui en avant des stratégies renouvelées du renseignement, caractéristiques du monde sécuritaire post 11-Septembre, dont l’impact sur la mise en scène génère de nouveaux codes, de nouveaux visages. Alors que certains pensaient l’espionnage relégué à des parodies hilarantes à la OSS, l’opposition entre les nouvelles forces en puissance démontrent combien l’art du renseignement est plus que jamais d’actualité, soulevant des questions éthiques et politiques, tout en produisant des formes artistiques et critiques inédites.

Commissaires d'exposition : Alexandra Midal et Matthieu Orléan

Exposition du 21 octobre 2022 au 21 mai 2023

Festival vidéo - Nice
Festival
OVNi

Festival du 18 novembre au 4 décembre 2022

Le Festival Objectif Vidéo Nice ou OVNi, a été créé à Nice en 2015 comme une plateforme originale et novatrice dédiée à la promotion de l'art vidéo. Chaque année à la fin novembre, OVNi fédère nombre d'acteurs culturels de la ville de Nice pour créer l'événement en donnant de la visibilité à des artistes vidéastes émergents, tout en permettant au public de redécouvrir des vidéastes plus établis.

Le travail de ces derniers est ainsi mis en lumière au travers d'un parcours dans la ville qui inclut musées, espaces culturels et lieux insolites. En parallèle, quelques hôtels niçois se transforment en lieux d'hospitalité artistique où différentes institutions françaises et internationales dévoilent une programmation choisie spécifiquement pour une chambre d'hôtel. OVNi s'implique aussi çà et là pour proposer une sélection de vidéos d'artistes dans des lieux divers.

Festival du 18 novembre au 4 décembre 2022

FMAC - Genève
Exposition
Acquisitions 2021

Exposition du 21 septembre au 21 novembre 2022

Présentation des œuvres acquises par le FMAC en 2021.
Pour inaugurer sa récente installation au sein de l’Écoquartier - Jonction, le FMAC invite le public à sa première exposition dans son nouvel espace. Présentée en deux volets, l'exposition proposera l’ensemble des acquisitions réalisées en 2021, avec un accent, pour sa seconde partie, sur les œuvres et installations vidéo, l’une des spécificités de cette collection. Un programme de médiation, des rencontres avec les artistes et des soirées projections seront organisées à cette occasion durant toute la durée de l’exposition. Une belle occasion de découvrir ce nouveau lieu ancré dans la culture artistique genevoise.

Volet I: 21 septembre – 21 novembre 2022 Premier volet de l’exposition, présente les œuvres de: Yan Duyvendak, Nina Haab, Yann Haeberlin, Paul Hutzli, Alexandre Joly, Andreas Kressig, Émilien Leroy, Evariste Maïga, Lyla Marsol, Charles de Montaigu, Elena Montesinos & Stéphane Gros, Gianni Motti, Mathias Pfund, Frédéric Post, Julien Prévieux, Delphine Reist, Christophe Riotton, Anne Rochat, Alan Schmalz, Peter Stoffel, Florence Vuilleumier, Élodie Weber.

Exposition du 21 septembre au 21 novembre 2022

Éditions 1001 nuits
Septembre 2022 - Réédition en poche
Lettres de non-motivation

Note de l’éditeur

En découvrant pour la première fois les Lettres de non-motivation de Julien Prévieux, c’est d’abord le rire qui l’emporte, chaque lettre revêtant l’aspect d’une candidature très sérieuse en réponse à une petite annonce, puis déployant avec méthode les arguments de la démission avant même l’embauche. Le dialogue entre le candidat et l’employeur (car les réponses des entreprises, qu’elles soient automatiques ou personnalisées, sont aussi éloquentes) est le prétexte à une argumentation développée jusqu’à l’absurde.

Mais derrière l’humour, il y a le travail. Celui que représente l’écriture de ces lettres, réponses bien réelles à des dizaines d’offres d’emploi, étayées avec énergie et précision. Et surtout, le travail comme lieu de distorsion de ce que nous sommes, cet enfer moderne qu’on voudrait nous présenter comme un paradis. Aux vaines promesses d’épanouissement, d’enrichissement, d’avenir, Julien Prévieux dit NON. À la novlangue de l’entreprise, à l’enfer du capitalisme outrancier, il dit NON, sur tous les tons. En rééditant ces Lettres de non-motivation chez 1001 Nuits, nous disons NON avec lui, de concert, encore plus fort.